Le DIF, le Droit Individuel de Formation

Pour qui ?

Le DIF concerne les employés des secteurs public et privé.

En ce qui concerne les salariés en CDI, ceux du secteur privé qui ont une ancienneté d'au moins un an dans l'entreprise, ont droit à 20 heures par an de DIF. Ce quota d'heures peut être cumulé jusqu'à 120 heures maximum. Les salariés de la fonction publique territoriale, eux, sont aussi éligibles au Droit Individuel de Formation. Pour les salariés à temps partiel, le DIF est calculé en fonction du nombre d'heures effectué.

 

Pour quoi ?

Le Droit Individuel de Formation permet aux salariés de construire un projet professionnel en acquérant de nouvelles compétences afin d'envisager une évolution ou une reconversion.

En ce qui concerne le financement, pour les salariés en CDI, le Droit Individuel de Formation est pris en charge financièrement par le budget de formation de l'entreprise. Un DIF qui a lieu pendant le temps de travail permettra au bénéficiaire d'avoir une rémunération maintenue par l'entreprise.